ETES-VOUS CONCERNÉ PAR LE NOUVEL IMPÔT SUR LA FORTUNE IMMOBILIÈRE ?

ETES-VOUS CONCERNÉ PAR LE NOUVEL IMPÔT SUR LA FORTUNE IMMOBILIÈRE ?

Dès le 1er Janvier 2018, l’impôt sur la Fortune sera remplacé par le nouvel Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI). Quelles sont les nouvelles conditions de taxation ? Y serez-vous assujetti ? Qui sont les gagnants et les perdants de l’IFI ? Quelles sont les techniques pour contourner cet impôt ? L’agence Abi immobilier fait le point avec vous.

Définition

A l’heure actuelle, la base de calcul de l’ISF prend en compte tous vos actifs, qu’ils soient mobiliers ou immobiliers. L’IFI tiendra compte uniquement des seuls actifs immobiliers, comme le précise l’article 964 du Code Général des Impôts :

« Il est institué un nouvel impôt annuel sur les actifs immobiliers non affectés à l’activité professionnelle de leur propriétaire, désigné sous le nom d’impôt sur la fortune immobilière.»

Base de calcul et barème

L’impôt s’adressera aux foyers fiscaux dont le patrimoine immobilier (appartements, maisons, terrains…) sera supérieur à 1,3 million d’euros, le seuil d’imposition, restant ainsi inchangé. L’impôt ne prend ainsi plus en comptes les placements financiers, les bijoux, véhicules, meubles ou encore chevaux de course. L’abattement de 30% au titre de la résidence principale est maintenu.

Selon le projet de loi de finances 2018, le barème de calcul du nouvel impôt sera similaire à celui de l’ISF, à savoir un barème progressif composé de 6 tranches, avec un taux d’imposition de 0,5% à 1,5%.

Vous l’aurez compris, ce sont les contribuables à l’ISF ne possédant qu’un patrimoine financier qui sont les grands gagnants de cette réforme, puisque leur gain est total.

Quelques astuces pour contourner ce nouvel impôt…

Comme le précise Franck Caldarella, conseiller en gestion de patrimoine et fondateur du site SCPI SOLUTIONS, vous avez à votre disposition plusieurs astuces pour réduire le montant de cet impôt :

La location meublée
L’investissement dans la location meublée constitue une réelle niche fiscale puisqu’en optant pour le statut de Loueur en Meublé Professionnel (LMP), vous serez tout simplement exonéré de cet impôt.

Vous souhaitez mettre un appartement en location meublée ? Contactez-nous !

Le démembrement
En investissant dans la nue-propriété, vous possédez le bien mais c’est l’usufruitier qui en a l’usage. L’usufruit est acheté par un bailleur social, pour une durée entre 15 et 20 ans en moyenne, durée pendant laquelle ce bailleur assume l’ensemble des charges (taxe foncière, grosses réparations, gestion locative…).

Vous souhaitez investir en nue-propriété ? Contactez-nous !

La re-vente à vous-même
Vous pouvez obtenir des liquidités en re-vendant un bien dont vous êtes propriétaire à une SCI que vous aurez constituée. Elle contractera alors un prêt pour un montant équivalant à la valeur du bien. En re-louant le bien, vous percevrez des loyers qui couvriront le montant des échéances.

En 2016, l’ISF a rapporté un peu plus de 5 milliards d’euros payés par 351 000 dont le patrimoine dépassait les 1,3 millions d’euros. Le nouvel Impôt sur la Fortune Immobilière est vivement critiqué, car selon les estimations, il devrait rapporter moins de 1 milliards d’euros par an.

Vous recherchez un gestionnaire locatif pour sécuriser votre investissement? Contactez-nous !

Related Posts

Compare