TOUT SAVOIR SUR LE STATUT DE LOUEUR EN MEUBLÉ

TOUT SAVOIR SUR LE STATUT DE LOUEUR EN MEUBLÉ

Définition

Le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) est accessible à tous les contribuables français qui souhaitent préparer leur retraite. Il permet de bénéficier d’avantages fiscaux et de retarder sur de nombreuses années la fiscalisation des revenus locatifs. Si vous remplissez les critères suivants, vous pouvez bénéficier de ce statut :

Déclarer moins de 23 000€ par an de revenus locatifs (au-delà, vous devrez opter pour le statut de Loueur Meublé Professionnel – LMP)
Vos recettes locatives doivent représenter moins de la moitié de vos revenus globaux
Régime BIC ou régime réel ?

Les loyers perçus sont imposables dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux dans le cadre de l’imposition sur le revenu. Selon vos revenus, vous pouvez relever du régime forfaitaire (micro-bic) ou du régime réel.

Lorsque vos revenus locatifs sont inférieurs à 32 900€, vous pouvez opter pour le régime Micro-BIC. Ce régime a le mérite d’être extrêmement simple puisqu’il suffit d’indiquer le montant des recettes perçues au cours de l’année sur votre déclaration de revenus générale (imprimé n°2042 C) dans la rubrique Bénéfices Industriels et Commerciaux. Les recettes s’entendent du loyer et des charges, c’est-à-dire toutes les sommes que vous percevez de vos locataires.

Le fisc applique ensuite un abattement forfaitaire de 50% et vous n’êtes donc imposé que sur 50% de vos recettes. Le taux d’imposition dépend alors de votre taux marginal d’imposition, c’est-à-dire du montant total de vos revenus.

Attention, corrélativement, vous ne pouvez déduire aucune charge (intérêt d’emprunt, travaux, réparations…). Ce régime est donc intéressant si vos charges déductibles sont inférieures à 50%.

Au-delà, le régime réel est plus attractif. Vous pouvez d’ailleurs opter pour ce régime, et ce avant le 1er février de l’année pour laquelle vous voulez bénéficier de ce régime (le 1er février 2017 pour les loyers de 2016).L’option est valable 2 ans, et elle se reconduit tacitement su vous ne la dénoncez pas, toujours avant le 1er février de l’année.

Cela signifie que vous allez déclarer vos loyers et déduire vos charges pour leur montant réel, et non plus forfaitairement. Ces charges concernent :

Les frais d’acquisition (droits d’enregistrement)
Les intérêts d’emprunt
Les travaux d’entretien et de réparations courants
Le régime réel vous permet également d’appliquer un système d’amortissement et de déduire ainsi une partie du prix du bien de vos recettes locatives.

La location en meublé implique des démarches administratives et fiscales à effectuer, à tenir une comptabilité pendant toute la durée de détention de votre ou vos bien(s) immobilier(s).

Vous risquerez de passer beaucoup de temps à réaliser votre gestion vous-même et d’accomplir ces obligations ni dans le respect de la législation ni dans celui de vos propres intérêts.

Les experts ABI, spécialisés dans l’expertise comptable et dans le statut de loueur en meublé, vous accompagnent dans vos déclarations BIC. Grâce à un outil innovant, nous réalisons pour vous toutes vos déclarations!

Contactez dès maintenant nos experts au 01 44 63 05 10 ou par mail à contact@immobilier-abi.com

Related Posts

Compare