Jeux Olympiques : Révélations sur le Scandale de la Location saisonnière AIRBNB

Jeux Olympiques : Révélations sur le Scandale de la Location saisonnière AIRBNB

Au cœur de l’effervescence olympique, Airbnb et les hôtes de locations saisonnières continuent de prospérer, exploitant une situation injuste et cynique où les lois semblent faites pour être contournées.

Malgré les protestations des politiciens de tous bords, les loueurs de meublés bénéficieront toujours d’exonérations fiscales en 2024, entraînant une perte significative de revenus publics. Cette tendance aggrave non seulement la désintégration du marché locatif, mais creuse également le fossé entre ceux qui en ont besoin.

De La Rochelle à Paris en passant par Marseille, les villes de toutes tendances politiques s’efforcent de combattre ce problème avec des réglementations strictes sur les locations saisonnières. Il est impératif d’arrêter cette attaque contre la population locale, jeunes et moins jeunes, au profit des propriétaires et utilisateurs de passage.

Un obstacle majeur pour les partisans des locations normales est l’attrait spéculatif des avantages fiscaux associés aux locations meublées à court terme. Malgré cela, le gouvernement semble complice de la perpétuation de ce système, favorisant les résidents temporaires aux résidents permanents. Cette logique à l’envers est illustrée par des récentes modifications législatives, poussées en avant et maintenues dans la loi budgétaire malgré les objections. Pourtant, il est déconcertant de voir les failles fiscales persistantes malgré les prétendues tentatives pour les combler.

Des révélations récentes, comme le bulletin officiel du 14 février, indiquent que malgré les dispositions de la loi budgétaire 2024, les propriétaires de logements touristiques meublés bénéficieront toujours d’exonérations fiscales. Cette décision, opportunément prise avant les Jeux olympiques, sert ostensiblement les intérêts des propriétaires et du secteur de l’hôtellerie. Pourtant, elle soulève de sérieuses questions sur les principes démocratiques et l’esprit de la loi.

Mais aussi en regardant vers la légalité, la déclaration fiscale imminente pour 2024 devrait être en accord avec les textes adoptés dans la loi budgétaire. Cependant, nous sommes confrontés à une décision fiscale inéquitable qui discrimine nos finances publiques au profit d’un groupe .

Au-delà de la perte de revenus considérable pour l’État, il est compréhensible que des politiciens de toutes tendances se mobilisent contre l’exécutif ancré dans ce cynisme digne d’un statut de république bananière.

Thierry Sankara

Articles Similaires

La Réalisation d’un Inventaire pour Votre Location Meublée : Une Étape Cruciale

La Réalisation d’un Inventaire pour Votre Location Meublée : Une Étape Cruciale L’inventaire du mobilier dans une location meublée ne se limite... Lire la suite

Équipements Obligatoires pour une Location Meublée : Guide Complet

Équipements Obligatoires pour une Location Meublée La location de logements meublés nécessite la fourniture d’équipements essentiels « en nombre et en quantité suffisante... Lire la suite

Tout savoir sur la loi anti airbnb

4 choses à savoir sur la loi anti airbnb Proposition de Loi sur les Locations Touristiques : Régulation Renforcée et Fiscalité Révisée... Lire la suite

Recherche

avril 2024

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30

mai 2024

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
0 Adultes
0 Enfants
Animaux domestiques
Surface
Prix
Equipements
Facilité
Recherche

Comparez les annonces

Comparer

Comparez les expériences

Comparer